La route de Sampo (Hwang Sok-Yong)

Publié le par Louis Selapa

4ème de couverture
Qu’il s’agisse d’amour perdu, d’incertitudes intimes, de réussite sociale ou du désir de retrouver ses origines, une seule réalité parcourt ces quatre récits de Hwang Sok-Yong : le déchirement. Chaque personnage doit l’affronter, non seulement autour de lui, dans une Corée marquée au fer rouge par une violente scission politique, mais plus profondément encore, dans sa chair. Tout l’art de Hwang Sok-Yong est de nous restituer le cœur même de ce peuple, crépitant de vie, imprégné de douleurs et d’incertitude, d’humour aussi, parfois, mais toujours vibrant d’espoir…

"Voici une œuvre qui refuse de fermer les yeux devant la douleur, mais qui refuse aussi de se laisser détruire par la destruction — un beau défi lancé grâce à l’écriture." Diane de Margerie, Le Figaro Littéraire

 

La route de Sampo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avis personnel

Comme dans le cas d'Oh Jung-Hi et du Chant d'un pèlerin, il s'agit encore ici d'un livre qui réunit quatre nouvelles ("Herbes folles", "Oeils-de-biche", "Les Ambitions d'un champion de ssireum", "La Route de Sampo"). Toutefois, ici, la traduction y est beaucoup mieux réussit ce qui facilite la lecture.

Les quatres nouvelles sont assez intéressantes (de mon point de vue). Une d'entre elles se passe durant la Guerre et une autre nous narre les péripéties d'un soldat du contingent coréen envoyé au Viët-Nam.

A lire donc !

Publié dans Livres sur la Corée

Commenter cet article