Les Etats-Unis tentent de faire revenir la Corée du Nord à la table de négociations

Publié le par Louis Selapa

Les Etats-Unis n'ont pas l'intention d'envahir la Corée du Nord et traiteraient les garanties de sécurité de "façon appropriée" si Kim Jong Il acceptait de reprendre les négociations à six pays (Etats-Unis, Chine, Russie, Japon et les deux Corée) autour de son programme nucléaire, a réaffirmé lundi Richard Boucher, porte-parole du Département d'Etat.

"Nous croyons toujours que les négociations à six sont le meilleur endroit pour que la Corée du Nord exprime ses sujets de préoccupation, a affirmé Richard Boucher. Au point où nous sommes, comme je l'ai dit, nous ne savons pas quelles sont leurs intentions de mener des discussions sérieuses."

Selon le porte-parole du Département d'Etat, la Corée du Nord n'a pas encore répondu aux propositions formulées par les Etats-Unis en juin dernier, après la rupture des négociations, suivie par des prises de position de plus en plus exigeantes de Pyongyang.

En février, la Corée du Nord a annoncé pour la première fois qu'elle détenait l'arme nucléaire et n'avait aucun intérêt à poursuivre les négociations. Un mois plus, les dirigeants du régime communiste annonçaient à leurs homologues chinois qu'ils étaient prêts à revenir à la table des négociations, mais sous condition. En avril, la Corée du Nord a exigé avant la reprise des discussions le retrait du Japon et des excuses américaines pour l'expression "avant-poste de la tyrannie", employée par Condoleezza Rice, la Secrétaire d'Etat américaine.

 

Source : AP

Publié dans Nouvelles de Corée

Commenter cet article