Sondage: les Japonais critiques face à l'approche de leur Premier ministre envers la Chine et la Corée du sud

Publié le par Louis Selapa

Trois-quarts des Japonais estiment que le Premier ministre Junichiro Koizumi ne fait pas assez d'effort pour améliorer les relations avec la Chine et la Corée du Sud, selon un sondage publié lundi par le quotidien "Mainichi".

Les relations entre la Chine et le Japon ont atteint leur niveau le plus bas depuis des décennies après les violentes manifestations anti-japopnaises de ces trois dernières semaines dans plusieurs villes de Chine, alors que dans le même temps une dissension se crée avec la Corée du Sud à propos d'un ensemble d'îlots.

Selon ce sondage, réalisé ce week-end alors que de grande manifestations anti-japonaises avaient encore lieu en Chine, 34% des personnes interrogées ont attribué le sentiment anti-japonais à "la situation intérieure" chinoise, estime "Mainichi".

De même, 26% des personnes interrogées pensent que l'approche japonaise de l'Histoire est responsable des manifestations, 13% reprochent à Koizumi ses visites répétées sur un site de pèlerinage de guerre controversé, alors que 11% ont évoqué la candidature du Japon pour un siège permanent au Conseil de sécurité de l'ONU.

L'opinion est partagée quant à savoir si les tensions entre la Chine et le Japon sont temporaires ou risquent encore de se dégrader.

Ce sondage a été réalisé par téléphone le week-end dernier auprès de 1 019 personnes. Aucune marge d'erreur n'a été fournie.

Sources : AP, Mainichi / MSN毎日新聞

Publié dans Nouvelles de Corée

Commenter cet article