La Chine demande à Benoît XVI de rompre avec Taiwan

Publié le par Louis Selapa

La Chine adresse ses félicitations à Joseph Ratzinger, élu pape de l'Eglise catholique sous le nom de Benoît XVI, mais réclame qu'il rompe les relations entre le Vatican et Taiwan.

"Nous exprimons nos félicitations à Joseph Ratzinger pour son élection au rang de pape", déclare le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé mercredi.

"Nous sommes prêts à améliorer les relations entre la Chine et le Vatican sur la base de deux principes : 1. le Vatican doit suspendre ses relations extérieures avec Taiwan ; 2. le Vatican ne peut s'ingérer dans nos questions politiques intérieures, y compris pour des motifs religieux", poursuit le ministère.

L'Association patriotique des catholiques de Chine et la Conférence des évêques de Chine ont également adressé tous leurs voeux au nouveau pape, mais ne mentionnent pas la question taiwanaise.

Le catholicisme est fortement encadré dans la Chine communiste, où les fidèles sont tenus d'appartenir à des associations patriotiques soutenues par l'Etat pour vivre leur foi.

La Chine ne reconnaît pas le Vatican et la présence du président taiwanais Chen Shui-bian aux funérailles de Jean Paul II, le 8 avril, laisse guère de doute sur une modification de la politique du Vatican à l'égard de Taiwan, avec lequel le Saint-Siège entretient des relations diplomatiques, et la Chine.

Source : Reuters

Publié dans Nouvelles de Chine

Commenter cet article