Quand les taxis shanghaiens veulent porter chance aux étudiants

Publié le par Louis Selapa

La principale société de taxis de Shanghai rappelle tous les véhicules dont la plaque minéralogique contient un quatre, chiffre censé porter malheur, afin de ne pas froisser les étudiants chinois qui entrent cette semaine en période d'examens, rapporte lundi le China Daily.

Le mot "quatre" en mandarin et en cantonais se prononce comme le mot "mourir" et, en shanghainais, signifie également "être perdant".

"De nombreux parents refusent de monter dans des taxis dont ils pensent que la plaque d'immatriculation portent malheur et, ces dernières années, beaucoup d'entre eux se sont irrités que leurs enfants les empruntent", a expliqué au journal un responsable de Shanghai Dazhong Taxi.

Sources : Reuters, China Daily

Publié dans Chinoiseries

Commenter cet article