Bush et Roh pressent Pyongyang de reprendre les pourparlers

Publié le par Louis Selapa

Le président américain George Bush et son homologue sud-coréen Roh Moo-huyn, serrant les rangs après des déclarations discordantes, appellent la Corée du Nord à revenir à la table des négociations sur son programme nucléaire.

"La réunion d'aujourd'hui doit montrer clairement que la Corée du Sud et les Etats-Unis parlent d'une seule voix sur ce problème très grave", a déclaré vendredi Bush à la presse, Roh à ses côtés.

Pendant leur réunion dans le Burau ovale, Roh a fait devant son hôte "une analyse franche", selon l'expression employée par Bush, de la situation dans la péninsule coréenne.

La Corée du Nord a quitté il y a un an la table des pourparlers à six et laissé entendre qu'elle ne voulait pas y retourner. Parallèlement, elle se vante d'avoir son propre arsenal nucléaire et de vouloir produire des armes atomiques, faisant craindre des essais nucléaires.

Roh, qui rencontrait Bush pour la quatrième fois, a déclaré que les Etats-Unis et la Corée du Sud étaient d'accord sur les bases d'une négociation avec la Corée du Nord. Il a néanmoins laissé entendre que les deux pays avaient des divergences de points de vue.

"Nous sommes en accord total et parfait sur les principes de base", a expliqué Roh. "Et quel que soit le problème qui pourrait se poser sur la voie des pourparlers et des négociations, nous saurons le résoudre en nous consultant."

Les pourparlers à six réunissent, hormis la Corée du Nord, les Etats-Unis, la Corée du Sud, la Russie, la Chine et le Japon. Des compensations économiques ont été proposées au gouvernement de Pyongyang lors de la dernière session de négociations en juin 2004.

Washington est partisan d'une ligne dure contre les ambitions nucléaires de la Corée du Nord. Les Etats-Unis veulent d'abord voir des progrès concrets, puis les récompenser.

Séoul désapprouve toute sanction économique ou mesure coercitive contre Pyongyang et comme la Chine, alliée de la Corée du Nord, exhorte Washington à se montrer plus souple.

Source : Reuters

Publié dans Nouvelles de Corée

Commenter cet article