Kim Jong-Il serait prêt à une reprise des négociations en juillet

Publié le par Louis Selapa

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-il n'exclut pas que son pays revienne à la table des négociations concernant ses activités nucléaires dès le mois prochain, selon un haut responsable sud-coréen qui l'a rencontré vendredi à Pyongyang. Washington a aussitôt rejeté cette déclaration la qualifiant de "purement rhétorique".

"S'il s'avère que les Etats-Unis respectent le Nord en tant que partenaire, la Corée du Nord pourrait venir aux pourparlers à six dès juillet mais cela doit être encore négocié avec les Etats-Unis", a déclaré le ministre sud-coréen de l'Unification Chung Dong-young de retour à Séoul en citant Kim Jong-il.

"Si la sécurité du régime est garantie, il n'y a pas de raison de posséder une seule arme nucléaire", a ajouté le numéro un nord-coréen, selon Chung Dong-young. Kim Jong-il a également dit que la Corée du Nord rejoindrait le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires si la crise était résolue et qu'elle accepterait des inspections de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a ajouté Chung Dong-young lors d'une conférence de presse.

MM. Kim et Chung se sont rencontrés vendredi à Pyongyang dans le cadre de la première rencontre intercoréenne à un tel niveau depuis plus de trois ans. La Corée du Nord a quitté les pourparlers à six il y a plus d'un an, auxquels, outre les Coréens, participent Américains, Chinois, Japonais et Russes. Pyongyang a annoncé la reprise de ses activités militaires visant à la fabrication de bombes atomiques.

Aux Etats-Unis, on considère que les nouvelles promesses de M. Kim ne sont que paroles en l'air : "La Corée du Nord doit revenir aux négociations, revenir à la table et être prête à négocier de manière sérieuse", a déclaré un haut responsable à Washington qui a demandé à ne pas être cité nommément.

Source : AP

Publié dans Nouvelles de Corée

Commenter cet article