Vacances - Sur la route de la maison 1/2 - De Canton à Sydney via Hong Kong

Publié le par Louis Selapa

Levé 6h. Fin prêt pour mon départ destination ce que j’appelle de « vraies vacances ». Traduction : direction la maison et dorlotage sous le toit de papa & maman. Le pied quoi.
Je vais donc vivre un trajet Canton – Hong Kong – Sydney – Chez moi assez long.
Je commence par prendre un taxi à 7h, direction la gare de l’Est de Canton (广州东站). Pas d’embouteillage puisque toutes les voitures font la queue aux stations services…
A 8h35 mon train m’attends pour Hong Kong. Pourquoi je ne prends pas l’avion à l’aéroport de Canton ? Tout simplement parce que mon billet d’avion est au départ de Hong Kong… car pour moi de cette façon le trajet est moins cher… Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Dans la salle d’attente de la gare je croise quelques Africains comme on en croise souvent à Canton. Je suis heureux d’entendre parler français ! Je me demande d’ailleurs si j’arrive encore à le parler ! J’ai l’impression qu’une éternité s’est écoulée depuis que j’ai quitté la France !
Le train comme toujours démarre à la seconde prés et file droit jusqu’à Hong Kong en s’arrêtant traditionnellement à Dongguan. Je suis tout triste de laisser Shenzhen derrière moi… mais le retour en Chine sera pour bientôt…
Arrivé à Hong Kong après les formalités douanières traditionnelles (et un tampon de plus !) je prends le taxi pour aller prendre l’express qui m’aménera à l’aéroport. L’étranger qui me précède pour le taxi n’arrive pas à se faire comprendre du chauffeur et finit par descendre… Le chauffeur vient vers moi et me cause en cantonais… il a vraiment pas l’air de causer anglais. Je lui réponds donc en mandarin.
Il me comprend ! Victoire !
Arrivé à la station de Kowloon il me donne le prix en cantonais. Vraisemblablement il me comprend mais cause quand même pas un mot de mandarin. On finit par se comprendre et je lui paye ce que lui doit. Je suis quand même content ! C’est le premier hongkongais que je ne fâche pas en parlant mandarin !
 
 
 
 
 
 
Ensuite, je prends le train glacial (photo de droite) et j’arrive vers midi à l’aéroport. J’enregistre mes bagages et l’hôtesse me cause en anglais… Même si je la comprends j’arrive à peine à lui répondre et lui sorts une série de « yes » et de « no »…!
 
 
 
 
 
 
Direction ensuite un fast food de l’aéroport. Je commande en mandarin et tout se passe bien. J’ai même le droit à un sourire. Hong Kong remonte dans mon estime !
L’aéroport est rempli de Coréens. Que de belles filles ! Mais les bonnes choses ont toujours une fin et mon avion m’attend.
 

Publié dans Chez moi - 我岛

Commenter cet article