Chemins de poussière rouge (Ma Jian)

Publié le par Louis Selapa

Avis personnel
Très beau livre pour découvrir ce qu'était la Chine il y a vingt ans. Ainsi, on se rend compte à quel point le pays a changé...
Seul bémol : la pesonnalité de l'auteur. Et de temps en temps on se demande si on n'est pas en train de vivre le livre d'un fou... mais c'est ça aussi qui fait la force de ce livre : cette quête initiatique de Ma Jian.



Quatrième de couverture
Chemins de poussière rouge est le regard sans concession, délivré de tout tabou, d'un Chinois de l'intérieur devenu étranger à son propre pays. Le récit d'une odyssée de trois ans à travers un pays aux multiples facettes que Ma Jian a décidé d'entreprendre à la suite des persécutions d'une autorité répressive et hypocrite.
Dans cet étonnant "road novel", nous découvrons, au gré de la quête intérieure de l'auteur, une Chine profonde - celle qui va des vastes plaines de l'extrême Ouest jusqu'au Tibet, en passant par les côtes du Sud. L'écriture, tout comme l'œil du photographe, est précise, propre à nous faire saisir les choses et les êtres dans le détail, sans pour autant cesser d'être généreuse et élégante - comme le sont l'homme et le poète. Loué par Gao Xingjian, prix Nobel de littérature, Chemins de poussière rouge a reçu le Thomas Cook Travel Book of the Year en 2002, ainsi que ces très belles mentions dans la presse anglo-saxonne lors de sa publication :"Puissant et dérangeant" pour The Observer ; "A classer parmi les grands de la littérature chinoise" pour Amazon. com ; "Ce livre représente un tour de force... A distinguer absolument parmi les écrits de la "génération perdue" de la Révolution culturelle" affirme The Indépendant. Bref, un roman qui se dévore avec passion.

Biographie
Ma Jian, né en 1953, est peintre, photographe, poète et romancier. Il a travaillé jusqu'en 1983 comme journaliste au service des syndicats chinois. Poursuivi pour ses activités au moment de la campagne contre la Pollution spirituelle menée par Deng Xiaoping, il entamera un long périple à travers la Chine. Il vit aujourd'hui à Londres. Il a déjà publié, chez Actes Sud, Chienne de vie et La mendiante de Shigatze.

Publié dans Chinoiseries

Commenter cet article